Un étudiant assassiné, l’Université Notre-Dame d’Haïti réclame vérité et justice

Posted
7 months ago
Last updated
7 months ago
3510 views
Time to
read
2’

Manifestion des Étudiants, professeurs et responsables de l’Université Notre-Dame d’Haïti (UNDH)

Étudiants, professeurs et responsables de l’Université Notre-Dame d’Haïti (UNDH) ont organisé, mercredi, une marche symbolique dans les rues de la capitale pour exiger vérité et justice pour Jean Laurent Deslanges, 20 ans, étudiant en deuxième année des sciences économiques, décédé à la suite d’un projectile lancé par un agent de l’ordre, depuis le 4 février 2019, à Delmas 95.

Partis des locaux de l’UNDH à Lalue, des étudiants, des professeurs et des responsables de l’institution, portant des t-shirts blancs estampillés d'une photo de la victime, ont fait un miniparcours , en passant par le Champ de Mars, jusqu’à l’avenue Charles Sumner devant le ministère de la Justice. Comme pour exprimer leur colère , ils n’ont pas manqué de reprocher,  à travers des chansons et des slogans, à la Police nationale d’Haïti  cet acte non encore élucidé. « Jistis pou Jean Laurent Deslanges. Yo ban nou kou a, kou a fè nou mal ooo. Lapolis, lapolis ou touye yon espwa…», répétaient-ils sur le parcours.

Quelques minutes avant qu’il n'ait été victime, l’étudiant venait de rassurer ses parents qu’il n’était pas loin de rentrer à la maison, raconte Stéphane Verdier, son oncle interrogé dans la marche des étudiants. Après avoir été informés des tirs dans la zone, ils (les membres de la famille) se sont rendus sur les lieux pour enfin constater que l’étudiant était déjà à bord d’une ambulance sans le consentement des parents, tandis que les corps sans vie de deux autres jeunes auraient été aperçus. « Nous réclamons justice pour lui et pour les autres victimes dans la même circonstance. Trop de sang a déjà coulé. Trop de familles sont en deuil. L’État doit prendre ses responsabilités », demandent-ils.

« Il y a une impunité qui bat son plein dans le pays. À n’importe quel moment, un individu peut se retrouver mort dans n’importe quelle condition. Il n’y a pas de justice. Au niveau de la communauté universitaire, nous ne sommes pas indifférents par rapport à ce qui se passe dans le pays. Nous disons non à l’insécurité et à l’impunité. Nous sommes habitués à la formule "l’enquête se poursuit". Cette fois, nous souhaitons que l’enquête accouche des résultats »,  lâche l’ancien conseiller électoral Ricardo Augustin, vice-doyen de la Faculté de sciences politiques et économiques de l’UNDH.

« C’est inacceptable ce qui se passe dans le pays. Nous avons besoin d’une nouvelle génération capable de réagir quand il y a des victimes en son sein. La jeunesse doit prendre conscience qu’elle doit se battre pour se protéger. Et les concernés doivent prendre leurs responsabilités pour protéger cette jeunesse qui représente l’avenir du pays », glisse, pour sa part, Arsel Jérôme, professeur de planification à l’université, qui accompagnait les étudiants à la marche.

« Nous sommes tous concernés par la justice, qui doit prendre ses responsabilités dans ce dossier. Nous ne pouvons pas continuer à vivre une situation (panique) pareille. Un jeune est mort par balle. Il faut que la justice puisse agir en conséquence », exhorte Fritz Gérald Junior Legros, un camarade étudiant de la faculté participant à cette marche à laquelle plusieurs autres étudiants issus de l’Université d’État d’Haïti ont également pris part.

Peu avant, une note pour la presse datant du 19 février, signée du Révérend Père le Dr Jean Denis Saint-Félix, responsable de l’UNDH, dit « condamner énergiquement cet acte barbare commis par notre police dont la devise est de protéger et servir ». La note relate que l’institution félicite et appuie toute démarche provenant des étudiants réclamant justice et réparation pour l’étudiant qui, selon les responsables, a été lâchement abattu.

Worlgenson Noël source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 5 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 6 months ago