BCEN: Mise en quarantaine de 50 procès verbaux

Posted
4 years ago
Last updated
2 years ago
445 views
Time to
read
<1’

Le Bureau du Contentieux Electoral National (BCEN) réclame la mise en quarantaine de 50 procès verbaux jugés non-conformes lors de la séance de vérification du 21 novembre. Il s'agit des Procès verbaux tirés au hasard par les juges électoraux dans le cadre de la vérification liée à la contestation de la candidate à la présidence de Fanmi Lavalas, Maryse Narcisse. 
Le tribunal suprême électoral dans sa décision ordonne au Centre de Tabulation des Votes (CTV) de réaliser une nouvelle tabulation des votes lors du scrutin présidentiel du 25 octobre 2015 après la mise a l'écart des procès verbaux. 
Le BCEN rejette la demande relative à l'exclusion du candidat à la présidence du PHTK, Jovenel Moise. 
Le tribunal présidé par le conseiller électoral, Ricardo Augustin, représentant de l'église catholique, a rejeté également la demande relative à l'annulation du processus électoral. Ces requêtes ne sont pas conformes à la loi, ont fait valoir les juges électoraux. 
De plus le tribunal a rejeté la requête du candidat à la présidence Cluny Duroseau estimant que les vérifications n'apportent pas d'éléments nouveaux lui permettant d'occuper une autre place dans le tableau des résultats préliminaires de la présidentielle. 
La décision du BCEN, qui est définitive, ouvre la voie à la publication des résultats définitifs du premier tour de la présidentielle. Les protestations et contestations ont provoqué un retard dans l'exécution du calendrier électoral. Les résultats définitifs devraient être communiqués le 15 novembre dernier. MetropoleHaiti

Tags: 

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 11 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 11 months ago