2 journalistes tabassés et une radio incendiée

Posted
3 weeks ago
Last updated
3 weeks ago
3813 views
Time to
read
1’

Au moins 2 journalistes tabassés et une station radio locale, Excellence FM à Léogane partiellement incendiée, le bilan de la journée du 17 octobre décrétée journée nationale de la mobilisation anti-gouvernementale aura été lourd pour les travailleurs de la presse.

Tôt dans la matinée, le journaliste Renald Petit-Frère de la Radio et Télé Signal a été malmenée et ses matériels de travail endommagés par les agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) appartenant au corps de l’Unité de Sécurité de la Garde Palais National (USGPN) dans l’aire du champ de mars. Le Journaliste tentait de reporter en direct à son media les premières informations du jour.

Dans la métropole du Sud, Jacquelin Francois Correspondant de la Radio Zénith FM de la capitale est sorti victime dans une altercation avec les forces de l’Ordre aux Cayes. Le Journaliste dut se rendre d’urgence à l’hôpital après avoir été grièvement blessé.

À Léogane, toujours dans le cadre de la mobilisation anti-gouvernementale pour exiger le départ de Jovenel Moise, des protestataires ont mis le feu dans la station de radio excellence FM, propriété du député de cette circonscription, Jean Wilson Hyppolite réputé proche du pouvoir.

Notons que c’est également, ce jeudi 17 octobre que les funérailles du journaliste Néhémie Joseph assassiné il y a une semaine ont été chantées à Mirebalais, commune du bas Plateau central. La cérémonie a été suivie d’une marche pour réclamer justice pour ce commentateur politique et reporter de la station métropolitaine Radio Mega à Port-au-Prince.

Néhémie Joseph tué ce mois-ci est le troisième journaliste haïtien disparu sous le régime du Président Jovenel Moise.

Source HPN

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 6 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 6 months ago