Désintox: non, Western Union n’a pas annulé les frais de $1.5 sur les transferts vers Haïti

Posted
4 weeks ago
Last updated
4 weeks ago
13586 views
Time to
read
2’

Western Union

Le 17 septembre 2019, le journaliste Jean Claude Junior Vaval a tenté de prouver à travers un Live Facebook, que la compagnie Western Union ne prélève plus les frais de $ 1.5 sur les transferts d’argents vers Haïti. Le caissier étranger qui servait les clients a clairement expliqué qu’une mis à jour sur le système de Western Union, interdit au point de vente de collecter ses frais depuis le 16 septembre.

Regardez le Live sur Facebook: 

Jean Claude Junior Vaval a affiché deux reçus de transfert chez Western Union, de $50 et de $100, qui n’ont effectivement pas subi les prélèvements de $ 1.5.

Par la même occasion, il a prouvé que la la compagnie CAM Transfert continue de collecter ces fonds , en présentant deux autres reçus d’un autre clients.

Dès lors, plusieurs sites internets et comptes YouTube assez populaires ont repris la nouvelle, qui devient virale sur les réseaux sociaux.

Après une enquête menée par l’équipe de T-check Haïti, nous constatons que ces prélèvements continuent de manière automatique dans les bureaux de Western Union en Haiti, et dans les autres maisons de transfert au profit de l’Etat Haïtien.

De passage aux Etats-Unis, un membre de notre équipe a effectué une transaction de $100 vers Haïti à travers le site officiel de Western Union. Dès le début de la transaction, le système affiche ce message « Please note that your receiver will get 1.50 USD less due to a mandatory Haiti Central Bank fee on each transfer », qui se traduit par « Veuillez noter que votre destinataire recevra 1,50 USD de moins en raison des frais obligatoires de la Banque centrale d’Haïti pour chaque transfert ».

étape 1

étape 2

Quelques minutes après, le destinataire a envoyé une copie de la transaction avec un montant de $ 98.50. Donc, si l’expéditeur ne paie pas les frais depuis le sol étranger, le prélèvement s’effectuera automatiquement à la reception en Haïti.

Recu final (en Haiti)

La compagnie CAM Transfert a vite réagi à l’émission de Guy Wewe, pour démentir la rumeur: 

La confusion vient du caissier, qui (peut-être) ne maîtrise pas trop bien l’information qu’il diffuse. Il aurait pu signaler si cette mesure concerne un pays en particulier.

A rappeler que dès son arrivée au pouvoir, Mr. Martelly a lancé, le 26 Mai 2011, soit six jours après son investiture, le Fonds National de l’Education (FNE), en imposé deux nouvelles taxes sur les appels téléphoniques internationaux et les transferts d’argent effectués de l’étranger vers Haïti et vice versa. L’objectif était de permettre à 1.5 millions de jeunes haïtiens d’être scolarisés en 2015.

Le 17 août 2017, la Chambre des députés a voté la loi portant création, organisation et fonctionnement du Fonds National de l’Éducation (FNE) déposée au Parlement depuis juin 2012, cette loi proposée par l’exécutif d’alors se propose de réguler et de doter le FNE d’une personnalité juridique jouissant d’une autonomie financière et administrative.

Source

 

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 5 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 6 months ago