Un satisfecit à Jacmel, Pétionville et aux Gonaïves

Posted
3 years ago
Last updated
2 years ago
419 views
Time to
read
3’

Plusieurs communes d’Haïti, notamment Jacmel (Sud-est), Pétion-Ville (périphérie est) et Gonaïves (Nord), ont organisé des festivités carnavalesques en prélude au carnaval national qui se tiendra aux Cayes (Sud) les 26, 27 et 28 février prochains, constate AlterPresse.
La ville de Jacmel (département du Sud-Est d’Haïti), est, depuis longtemps une référence pour son carnaval, riche en couleur et, surtout, réputé très peu violent.
Le dimanche 19 février 2017, la ville de Jacmel a accueilli la 25e édition de son carnaval annuel sous le thème Jakmèl an n ale (Jacmel allons-y).
« Un événement très impressionnant. (…) La foule était énorme, ça dépassait largement mes attentes », décrit une carnavalière de nationalité française, interviewée par AlterPresse.
Elle en a profité pour féliciter l’initiative des costumes en papiers mâchés et papiers recyclés.
Loudie Césard, mairesse assesseuse de la ville de Jacmel, présente un bilan partiel de 23 blessés légers.
Aucun mort n’a été enregistré contrairement à la rumeur, dit-elle.
Le comité organisateur n’a reçu que 10 millions des 55 millions gourdes (US $ 1.00 = 70.00 gourdes ; 1 euro = 78.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui) de budget, présenté à l’État. Grace à d’autres bailleurs et sponsors, 23 millions de gourdes ont été recueillis, indique la mairesse.
Ce manque de financement a créé des grognes au sein des artisans, groupes culturels et bandes à pieds, rapporte Césard, qui dit attendre les chiffres des différents acteurs impliqués pour pouvoir présenter un bilan définitif.
Objectif atteint à Pétionville, selon les organisateurs
« Nous avons pu atteindre notre objectif au moins à 80% ... près de 2 mille enfants de la commune qui ont répété pendant plus d’un mois, ont réussi à prendre part au cortège… le défilé a eu lieu de très tôt et on a pu vendre la couleur », s’est félicité Gilbert Bailly, homme d’affaire et président du comité du carnaval de Pétion-Ville.
« Nous avons eu un modeste budget de 3 millions 600 mille gourdes. Nous avons recueilli 750 mille gourdes de la part du secteur privé des affaires… Nous avons pu respecter le thème ».
Pwoteje anviwὸnman an pou Petyonvil pi bèl (Protégeons l’environnement pour garantir une (ville de) Pétionville plus belle) a été le thème retenu.
« La police s’est déployée de très tôt et on n’a enregistré que des blessés légers, on attend encore le bilan définitif de la direction de protection civile », poursuit Bailly.
En termes de retombées économiques, l’homme d’affaires soutient que les petits commerces ont pu bénéficier de la période pré-carnavalesque.
Bailly dit encore attendre le financement du trésor public, afin de pouvoir rémunérer les artistes et groupes musicaux.
Il espère qu’à l’avenir le pouvoir central pourra octroyer plus de financement à la commune, afin que le comité puisse organiser des festivités de plus grande envergure.
Gonaïves : carnaval de l’indépendance, un pari tenu
Le maire titulaire des Gonaïves, Neil Latortue, et son comité organisateur se disent très satisfaits du déroulement de cette première édition de carnaval des Gonaïves, sous le thème An n fè Gonayiv reviv (Faisons renaître Gonaïves).
« La population est très satisfaite… les hôtels ont affiché complets dès jeudi (16 février 2017)… tous les matériaux, utilisés pour la construction des stands, ont été achetés sur place… le secteur informel a été accompagné par la mairie » , précise avec satisfaction le maire.
Lui et son cartel, mettent déjà le cap sur l’an prochain (2018) pour la tenue d’autres festivités carnavalesques, mieux préparées et plus riches en couleur.
« Très peu de cas de dérapage ont été enregistrés… deux évadés de prison ont pu être appréhendés… nous présenterons un bilan définitif demain (le 21 février 2017) », conclut le maire Neil Latortue.
Dans la commune de Carrefour, les festivités carnavalesques se sont déroulées les vendredi 17 et samedi 18 février 2017.
A Croix-des-Bouquets, un défilé carnavalesque a aussi eu lieu, le dimanche 19 février 2017, autour du thème Kwadèboukè vle viv, an n fè l viv (Croix-des-bouquets veut vivre, faisons le vivre)
Le carnaval national de 2017 se tiendra aux Cayes (chef-lieu du département du Sud), les 26, 27 et 28 février prochain, selon les vœux de Jovenel Moïse (exprimés bien avant l’investiture du mardi 7 février 2017).
Avec le déroulement des festivités carnavalesques aux Cayes, Jovenel Moïse dit vouloir encourager des « activités économiques » dans cette ville meurtrie, tout comme le reste du Grand Sud, par le passage du terrible cyclone Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016,
25 millions de gourdes devraient être tirées du trésor public pour les festivités carnavalesques 2017 aux Cayes, selon les informations disponibles. 
Alter Presse

Tags: 

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 11 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 11 months ago