Un adolescent de 17 ans tué par balle, 2 succursales de banque attaquées

Posted
1 month ago
Last updated
1 month ago
2257 views
Time to
read
1’

BNC - St Marc

Plusieurs manifestants ont gagné les rues, ce vendredi 11 octobre 2019, dans la ville de Saint-Marc, département de l’Artibonite, pour continuer d’exiger la démission du Président Jovenel Moïse. Au terme de ces protestations, un adolescent de 17 ans a été tué par balle et les manifestants en colère se sont pris à deux succursales de la Banque Nationale de Crédit (BNC).

Djouby Joseph, un adolescent de 17 ans est mort par balle, ce vendredi 11 octobre 2019, dans la localité de Portail Guêpe, au Nord de la ville de Saint-Marc, département de l’Artibonite.
Ce jeune a été atteint de projectilles au cours d’une intervention des agents de la Police Nationale d’Haïti face à des barricades qui ont été dressées dans la zone. Selon, les témoignages de riverains, au reporteur de Vant Bèf Info (VBI) dans la région, les policiers seraient impliqués dans la mort de cet adolescent après avoir fait feu dans toutes les directions.

Après ce meurtre, des manifestants ont craché leur colère sur des institutions privées et publiques rencontrées sur leur parcours. Deux succursales de la Banque Nationale de Crédit (BNC) dans la Cité Nissage Saget ont été attaquées. Les manifestants ont brisé les caméras extérieures et ont brûlé des pneus sur la galerie de ces banques commerciales.

Toutefois, ils ne sont pas introduits à l’intérieur de ces succursales, a appris Vant Bèf Info (VBI). Un autobus garé sur un trottoir à été incendié.

Au cours des heurts entre manifestants et les forces de l’ordre, 4 civils et un agent du corps d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO), s’en sont sortis blessés. L’agent aurait reçu un projectile à l’un de ses pieds.

Les personnes grièvement blessées ont été transportées en urgence vers un centre hospitalier à Saint-Marc.

Des secteurs et partis politiques de l’opposition regroupés autour de l’Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti avaient lancé une journée de mobilisation nationale pour continuer de réclamer la démission du Président Jovenel Moïse. Ce vendredi était consacré à la recherche de la lettre de démission du Chef de l’État.

Au moment de la rédaction de cet article, les manifestants continuent leur parcours dans plusieurs artères dans la cité Saint-Marcoise.

Vant Bèf Info (VBI)

Animateur (s)

Anne Merline Eugene's picture
La Mafia existe
1 year 6 months ago
Jacques Adler Jean Pierre's picture
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 years 7 months ago