TPS : le sénateur Rubio en quête d’une prolongation de 18 mois pour les Haïtiens

Publié
4 mois ago
Dernière mise à jour
4 mois ago
4673 views
Time to
read
1’

Sénateur Marco Rubio

Le sénateur de l’État de la Floride, Marco Rubio, a déposé au Sénat américain une proposition de loi ayant pour objectif la prolongation du statut de protection temporaire (TPS en anglais) pour les détenteurs haïtiens. Cette proposition de loi, soumise le jeudi 18 juillet 2019, réclame une prolongation pour une période de 18 mois au profit des Haïtiens par le Département de la Sécurité intérieure (DHS).

Plus de 50 000 bénéficiaires haïtiens risquent de perdre ce statut de protection temporaire d’ici le 2 janvier 2020 si l’administration américaine ne prend aucune décision pour régulariser leur situation.

Bien que le sort de ces dizaines de milliers d’Haïtiens se débatte présentement devant les tribunaux, Marco Rubio s’est montré confiant sur le fait que les Haïtiens résidant actuellement aux Etats-Unis ne vont pas perdre leur TPS.

« Je travaille avec l’administration et avec mes collègues du Sénat pour prolonger de 18 mois le TPS pour les Haïtiens qui sont éligibles », a déclaré Marco Rubio au Miami Herald.

« En fin de compte, a poursuivi le sénateur, j’aimerais proposer une solution permanente,  mais l’administration nous a fait part de ses commentaires positifs pour une solution temporaire. »

Cependant, l’administration Trump, dans ses prises de position publiques, ne s’est jamais montrée favorable à une prolongation  du TPS et a annoncé la fin de ce programme pour un certain  nombre de pays d’Amérique centrale et d’Afrique en plus d’Haïti.

Cette démarche du sénateur Rubio intervient donc après que le président Trump a déclenché récemment une véritable chasse aux sorcières des migrants sans-papiers.

Parallèlement, le 14 juin 2019, des militants et des leaders communautaires ont interpellé le sénateur de la Floride pour qu’il apporte son support à une proposition de loi globale devant permettre aux Haïtiens d’entamer les procédures légales pour devenir citoyens américains.

Plus tôt dans l’année, au mois de février précisément, l’administration Trump a annoncé qu’elle prolongerait de six mois supplémentaires le TPS pour les Haïtiens, les Salvadoriens, les Nicaraguayens et les Soudanais tout en continuant de se battre devant les tribunaux pour y mettre un terme.

D’un autre côté, le mardi 4 juin 2019, la Chambre des représentants a approuvé par 237 voix pour et 187 voix contre la proposition de loi H.R.6, connue sous le nom de « Dream and Promise Act of 2019 », devant établir une feuille de route accordant la citoyenneté américaine aux jeunes immigrants détenteurs du Deferred Action for Childhood Arrivals (DACA), et aux détenteurs actuels ou potentiels du statut de protection temporaire (TPS) et du Deferred Enforced Departure (DED).

Sources combinées

Patrick ST PRE source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago