Quand le médecin étranger est patient

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
4496 views
Time to
read
1’

Dr Fahimy Saoud - Source Encre Noir

Docteure Fahimy Saoud est une femme médecin, née en Haïti, de père libanais. À Montréal depuis près de 15 ans, elle nous raconte son parcours courageux afin de pouvoir pratiquer sa profession.

Malgré quatre ans de médecine interne en Haïti, deux ans de gériatrie à Paris, cinq ans de pratique de médecine gériatrique de retour en Haïti, les institutions québécoises ne l’ont pas automatiquement considérée en tant que médecin. Comme plusieurs de ses collègues médecins étrangers, Dre Saoud a vécu une histoire d’amertume pendant ses années d’intégration à son pays d’accueil.

Il faut se rappeler qu’au Canada, plusieurs migrants à l’origine ingénieurs ou médecins dans leur pays natal ne reçoivent aucune reconnaissance pour leurs diplômes ni leurs expériences étrangères. S’ils désirent poursuivre leur premier choix de carrière, il leur faut s’armer de patience, d’audace, et surtout, il leur faut un encadrement particulier qui les soutient sur tous les aspects de leur intégration.

Le chemin de l’équivalence des études et compétences n’est pas simple et bien souvent, lorsqu’ils songent à s’établir au Québec, ces immigrants n’ont pas en mains les vraies informations pour savoir dans quoi ils s’embarquent réellement. C’est suite à ce constat que Dre Saoud s’est impliquée à la supervision des médecins étrangers pour les aider à intégrer le système de santé au Canada, à la clinique DHCEU (Diplômés hors Canada et États-Unis) de l’Hôpital St-Mary’s.

Voir Video 
Par Odile Rampy - Source Encre Noir

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago