lancement officiel des « vendredis de la diaspora » par le MHAVE

Publié
3 semaines ago
Dernière mise à jour
3 semaines ago
1954 views
Time to
read
1’

Marnatha Irène Ternier

Le Ministère des Haïtiens vivant à l’étranger (MHAVE) a lancé officiellement, le 25 janvier, au centre de convention de la Banque de la République d’Haïti (BRH), la 1e séance d’une initiative dénommée les « vendredis de la diaspora ».

« Vers une compréhension de la redevance dollar 50 sur les transferts et zéro dollar 05 sur les appels internationaux », tel est thème retenu pour cette activité.

Dans son allocution, la ministre des Haïtiens vivant à l’étranger, Marnatha Irène Ternier a mis l’accent sur l’importance de cette initiative baptisée « vendredis de la diaspora » qui est un rendez-vous de partage, une opportunité de rencontre et d’échanges divers. C’est aussi un espace de débat instructif, surtout une plateforme de dialogue inter-Haïtiens d’ici et d’ailleurs sur les grandes décisions devant engager la Nation, afin de prendre en compte les revendications des compatriotes, a expliqué la ministre.

« C’est aussi l’occasion pour les responsables des différentes institutions impliquées dans la collecte de la « taxe dollar 50″ sur les transferts et celle de zéro dollar 05 sur les appels internationaux de fournir un rapport notamment aux Haïtiens de la diaspora », a-t-elle poursuivi.

Selon le directeur de supervision à la BRH, Robinson Charles, de juin 2011 au 30 septembre 2018, la banque a collecté 120 millions de dollars américains sur les transferts. Un montant de 119 millions de dollars américains a été versé au trésor public, le solde du compte à la banque centrale est à environ 2 millions de dollars américains.

Pour sa part, le représentant du Conseil national des télécommunications (CONATEL), Schiller Jean-Baptiste, jusqu’au mois de janvier 2019, le CONATEL a collecté 8,8 millions de dollars américains sur les appels internationaux.

Mécontents des explications fournies par les différents représentants de l’État sur l’utilisation de ces ressources, les représentants de la diaspora ont exigé plus de détails aux dirigeants dont le nombre d’établissements scolaires construits, les nouveaux enseignants recrutés, le nombre d’enfants bénéficiaires sont entre autres, des préoccupations exprimées par ces derniers.

Ont pris part à cette activité, le Directeur général du Fonds national de l’éducation (FNE), Joseph Frantz Nicolas, le Directeur général adjoint du Ministère de l’économie et des finances (MEF), Jean Bouco Jean-Jacques, le président du Front uni de la diaspora haïtienne (FUDH), Jules Lionel Jean-Baptiste, entre autres.

Vant bèf info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
9 mois 4 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 10 mois ago