La majorité des migrants illégaux haïtiens au Canada seront expulsés

Publié
4 mois ago
Dernière mise à jour
4 mois ago
4247 views
Time to
read
<1’

Les autorités canadiennes devront déporter la majorité des migrants illégaux haïtiens ayant franchi la frontière en 2017.

Plusieurs milliers d'haïtiens avaient fui les Etats Unis, franchissant illégalement la frontière entre le Québec et les États-Unis au niveau Roxham, pour déposer une demande d'Asile. Le flux massif de migrants avait débuté suite à la décision de l'administration Trump de mettre fin à la désignation de Statut de Protection Temporaire (TPS) pour Haïti le 22 juillet 2019. 

Sur plus de 10,000 haïtiens ayant traversé illégalement la frontière canadienne en 2017 seulement 8% étaient éligibles à déposer une demande d'asile, ont révélé les autorités canadiennes. 

Selon des données de l'Agence des services frontaliers, 434 haïtiens venant des Etats Unis, entrés illégalement au Canada, ont été expulsés en 2017 et 68 autres depuis le début de cette année. 

Selon la législation canadienne un migrant ayant franchi la frontière sans passer par un poste frontière officiel, doit être expulsé. Les migrants haïtiens seront expulsés dans leur pays d'origine (Haïti) et non dans le pays par lequel ils ont transité (USA). 

De plus les migrants refoulés doivent payer eux-mêmes leur billet de retour. Dans le cas contraire les frais sont assurés par, l'Agence des services frontaliers. Ceux qui bénéficient des fonds du gouvernement canadien devront s'ils veulent revenir au Canada devront rembourser 1,500 dollars par billet plus payer 400 dollars de frais. 

LLM / radio Métropole Haïti

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
7 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 7 mois ago