Colette Lespinasse, la voix des migrants haïtiens

Publié
10 années ago
Dernière mise à jour
2 années ago
963 views
Time to
read
1’

 

PORT-AU-PRINCE - Distinguée par Amnesty International comme l'une des militantes des droits de l'homme les plus acharnées du monde, Colette Lespinasse lutte pour la défense des migrants haïtiens exploités en République dominicaine et milite pour un rapprochement.

A 48 ans, la directrice du Groupe d'appui aux rapatriés et réfugiés (GARR) a derrière elle de longues années de combat
pour éveiller les consciences.

Dès 1982, persuadée que l'évolution se fera au niveau des populations et non des gouvernements, elle crée des échanges
linguistiques et culturels entre les deux pays qui se partagent, entre violence et indifférence, l'île d'Hispaniola.

"Nous vivons en ignorant l'autre côté. Je voulais connaître cet autre pays, si proche et si lointain, et je ne pouvais supporter que les Haïtiens continuent à être traités comme des pestiférés alors qu'ils font marcher l'économie dominicaine souvent dans des conditions proches de l'esclavage", a-t-elle expliqué à l'AFP lors d'un entretien.

Née à Font-des-Nègres dans le sud d'Haïti, mariée et mère de deux enfants, cette femme au sourire à la fois doux et déterminé a consacré sa vie à la lutte pour les droits des femmes et des migrants à travers ses responsabilités dans diverses ONG et en tant que journaliste de radio.

   Elle figure parmi les fondateurs du GARR, plateforme de neuf 0NG née de la nécessité de prendre en charge des milliers de migrants expulsés par vagues de République dominicaine où ils effectuent dans l'illégalité et la précarité les travaux les plus pénibles, notamment dans les champs de canne à sucre.

   Les Haïtiens n'obtiennent pas de papiers en République dominicaine, y compris quand ils y sont nés: ils sont alors de fait apatrides. Mme Lespinasse dénonce sans relâche "l'hypocrisie des autorités dominicaines et des puissances économiques qui ont intérêt à ce que ces migrants soient maintenus dans l'illégalité pour être pris et jetés en fonction des besoins".

 

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 6 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago