Youssoupha au Parc Historique, un véritable triomphe

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
2580 views
Time to
read
2’

Youssoupha - photo par Ticket

Ce 5 juillet, au Parc historique, l'histoire d'amour à distance entretenue depuis quelque 15 ans entre le public haïtien et le rappeur Youssoupha s'est cristallisée en un moment où rien n'a été laissé de côté. Eh oui ! À ce concert des 5 ans d’Ayibopost, la star du rap français et ses guest stars locales nous ont bien gâtés. Retour sur le premier mégashow de cet été.

Ayibopost confirme à l’occasion de ses 5 ans qu’il décide vraiment de faire autrement, même dans l'offre du divertissement en Haïti. À part la longue attente avant le début du concert, peu de chose était à déplorer au Parc le jour J. Pour un spectacle avec comme seul sponsor le public, le média en ligne a prouvé qu'il ne suffit pas d' être plein aux as pour faire grand.

C'est notre K-Lib bleu et rouge qui ouvre le bal. L'artiste, tout énergique, accompagné de ses deux partenaires de scène, revisite son répertoire que le public connaît bien. La consécration était sur plusieurs titres, notamment sur son méga hit « Boutèy anlè ».

Pour Akoustik, lè sa bon di li bon. La bande à Joël Pierrevil et Elder Joseph n'a pas joué aux amuse-gueules ce vendredi au Parc historique. L'exploration de son jeune répertoire suivie d'un medley de ses coups de cœur reggae a été un très bon moment. Leur reprise brièvement de « Marijuana m nan solèy », un classique des années 2000, n'a pas du tout laissé le public indifférent.

Le célèbre parolier BIC, lui aussi, nous a gratifiés d'un grand spectacle dans le spectacle. Côté musique, il nous a gâtés avec ses essentiels en live dont « Mèsi manman » et « Yon ti kalkil ». Il a confié sa passion pour Youssoupha qui est à quelques égards son pendant dans une autre sphère.

La star internationale s'est amenée sur la scène en arborant un jersey des Grenadiers et empoigant notre bicolore. C'est la consécration du début à la fin. Youssoupha s’est donné entièrement. Il a pris la tangente par rapport à certaines stars internationales qui traversent l'océan juste pour servir 2 ou 3 titres de leur répertoire la plupart du temps pour un magot. La star d' origine congolaise, elle, est généreuse. Il nous a fait danser sur « Dreaming », « M'en aller », « Par amour »... tout un chapelet de tubes. Il a rendu hommage à Kerry James et a déclaré son amour pour le hit « Se pa pou dat » de notre Alan Cavé national, comme il l'avait fait il y a quelque temps sur les réseaux sociaux.

Il n’a pas versé non plus dans des discours tout faits, sans affect. Parmi ses confidences il y a son désir de visiter Haïti depuis ses débuts. Il a demandé  au public de l'aider à faire de ce concert le plus beau de ses 50 dernières  années ! Et Le Cher Public ne s'est point fait prier durant tout le show. Presqu'à chaque phrase des chansons, il a précédé l'artiste. Il a même suivi l'artiste dans sa loge à sa sortie de scène. 

Youssoupha et le public haïtien se sont séparé sur une note plus que positive, c'est-à-dire celle de la satisfaction mutuelle d'avoir célébré un moment longtemps chéri. Un moment qui restera dans nos souvenirs longtemps encore.. 

Chancy Victorin source Ticket Magazine

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 4 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 5 mois ago