«Vagabon pa mennen vagabon», le coup de gueule de Beethova Obas

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
4226 views
Time to
read
1’

Davidson St Fort et Beethova Obas

En tournée en Haiti pour ses trente ans de carrière, Beethova apporte, outres ses chansons à succès, un discours incisif sur la situation actuelle du pays. Sur le plateau de l’émission «L'invité du midi», le chanteur engagé descend en flammes l’équipe au pouvoir, son incapacité à mener la barque du pays en particulier. 

Beethova est plutôt connu pour ses textes qui laissent couler une certaine poésie. Derrière cette plume succulente, se trouve un homme, qui du haut de trois décennies de musique, est apôtre de sa propre parole. Néanmoins, quand il sort des sentiers des sons agréables, c'est un haïtien comme beaucoup de la diaspora, qui porte son pays dans ses tripes. 

Remonté par l'issue du dossier des mercenaires, Beethova pointe du doigt la complicité de la communauté internationale et le manque probité de nos dirigeants. Il se montre préoccupé par la situation sécuritaire d'Haiti, notamment les récents épisodes de cache-cache entre la police et les bandits, Beethova Obas en évoquant le leadership actuel, caractérisé, dit-il, par le brigandage. 

«Si nos autorités se considèrent comme étant des bandits légaux, les gangs armés peuvent se croire tout permis», raisonne-t-il. 

Tout en posant le problème des élections et les votes empreintes d'une forte dose d'émotion qui en ressortent, le chanteur et guitariste dit croire que le pays est «à l'image de ses dirigeants». 

«Il est grand temps que nous choisissions nos dirigeants. Vagabon paka mennen vagabon», sermonne celui qui se réclame de la même lignée que Manno Charlemagne. 

Grand admirateur de Manigat, le professeur et ex-président (1988) est, de son point de vue, l'incarnation du meilleur leadership haïtien. 

«En seulement trois mois, Leslie Francois Manigat est le seul à avoir prouvé qu'un haïtien peut diriger ce pays», s'exprime-t-il.
Author

Journaliste ( radio et presse écrite) depuis 2008. A étudié la sociologie à la Faculté des Sciences Humaines de l’UEH. 

Rédacteur en chef du programme Enfòmasyon Nou Dwe Konnen, ENDK / Internews Europe en 2012, rédacteur à Ticket Magazine / Le Nouvelliste jusqu’en 2018. Assistant à l’édition et...

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 1 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 1 mois ago