Naomie Pierre, sacrée championne de Noël Caraïbes 2018

Publié
4 semaines ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
13633 views
Time to
read
2’

Naomie Pierre - Championne de la 2e Edition de Noel Caraibes

A l’annonce de son nom comme championne de la 2e édition de Noël Caraïbes, Naomie Pierre ne pouvait s’empêcher de rougir ni pâlir. Elle est prête à fondre en larmes, qu’elle parvient à retenir, mais non le rythme accéléré de son cœur. L’émotion, intense, vive, se lit sur son visage. La championne est retenue par deux de ses concurrents comme pour ne pas la laisser s’affaisser sur la scène recouverte de larges tissus rouges, décorée d’arbres de Noël et d’une couronne en paille grise, le tout scintillant d’étoiles.

C’est avec « Nwèl an nou », une composition de son époux Ismaël Pierre (musicien, compositeur, pianiste et bassiste), que la jeune gagnante, 26 ans, est partie avec la voiture Suzuki flambant neuve et le trophée, en guise de récompenses pour son talent de chanteuse au timbre jazzé.

« Nwèl an nou » a été retenu par le jury – composé du chanteur-compositeur Lionel Benjamin, du compositeur, violoniste Dickens Princivil, du compositeur-arrangeur Poppy Duverné, de la chanteuse Samantha Normil et du poète, romancier et journaliste culturel Emmanuel Jacquet – pour son rythme bossa-nova, aux accents harmoniques jazzés. Le tout soutenu par des accords rythmiques d’une guitare acoustique, latine à cordes en nylon et de brefs solos au saxophone alto, sur fond d’une douce brise au synthétiseur. Cette composition est projetée par une voix légère, douce, spontanée pour décrire le souvenir d’un Noël d’antan. Le texte invite au partage, à l’union, à la fraternité, seules voies par lesquelles Haïti changera et retrouvera son Noël au cours duquel des pluies d’étoiles illuminaient le visage des enfants aux mains remplies de jouets ;  des arbres de Noël qui scintillaient dans les maisons, dans les rues…

Naomie Pierre est sacrée championne, le dimanche 23 décembre, au terme d’une soirée époustouflante dans les jardins de l’hôtel Marriott. La championne de la 2e édition de Podium Quartiers, Yves Londredide Xavier, et les quatre premiers finalistes offrent un « medley » de chants de Noël comme « Minuit chrétien ». Ils y font montre de prouesses vocales, prenant des notes proches de l’opéra. Le public paraît ébloui, emporté dans le souffle de ces voix sublimes s’enchainant avec beauté et élégance dans ce pot-pourri de  tubes de Noël, de véritables standards intemporels.

La soirée de la finale allait être un peu plus tard dansante, très égayée, tradition l’oblige. Elle est dominée par les prestations de Lionel Benjamin. Le père-Noël haïtien a concocté pour le public fêtard « Se mwen abdenwè » – qu’il revisite au rythme de salsa – et son inoubliable « Nwèl la rive », un compas entrainant. Lorsque vient le moment de prestation du champion de la 1ere édition de Noël Caraïbes, Jean Garmel Buteau, la foule est électrisée, acquise à la cause cet enfant élégant, cérémonieux et très prometteur. Presque toute l’assistance se met debout pour chanter et danser son « Nwèl se fèt lanmou  » ponctué de groove rap très saccadant et surchauffé.

La finale a vu également défiler les neuf concurrents de Naomie Pierre. Il s’agit de Valencie Etienne (2e gagnant), de Julio Molero (3e gagnant), Jean Osnel Alexis, Micheline Dieudone, Sainer  Francius, Anasthasia Muse, Boas Marcelin et du duo Emmanuel  et Veronica. 

La 2e édition de Noël Caraïbes, une production de la RTVC et de Réal production, devient, après Podium quartiers, la plateforme de nouvelles voix émergentes de la musique haïtienne. Ce concours ne vise pas seulement à revitaliser chez nous la fête de Noël, mais il offre un espace de promotion et de production à de jeunes talents. La championne Naomie Pierre et son époux Ismaël Pierre veulent en profiter pour se lancer sur la scène musicale. Ils projettent à cet effet de sortir en 2019 leur nouvelle composition.

Chenald Augustin

Author

une passion pour l'écriture
Journaliste de formation et de profession, Chenald Augustin a travaillé pendant sept ans au journal Le Matin où il était rédacteur au service culture. En juin 2010, il est entré au journal Le Nouvelliste, le pus ancien journal d’Haïti, pour le laisser deux ans plus tard....

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
8 mois 4 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 9 mois ago