Le festival Bikini : des nouveautés pour une édition inédite

Publié
2 semaines ago
Dernière mise à jour
2 semaines ago
2870 views
Time to
read
1’

Lors de sa conférence de presse de lancement, donnée hier mardi à l’hôtel Marriott, l’équipe organisatrice du festival Bikini a annoncé la tenue, le 4 août prochain, à la Plage publique, d’un événement haut en couleurs, en sons et en lumière. Une vingtaine de groupes musicaux – de tendances compas diverses –, de DJ animeront le plus grand festival populaire de l’été, une coproduction de la Radio télévision Caraïbes et de Live Promo. Plusieurs dizaines de milliers de festivaliers y sont attendus pour la grande réjouissance entre vagues et sable, sous un ciel bleu et le soleil d’été. Ce, pour se laisser emporter et baigner par des musiques à vous couper le souffle. 

Les organisateurs annoncent les couleurs. En terme de nouveauté, ils ont invité des groupes des localités avoisinantes de la Plage publique à venir se produire, a fait savoir la journaliste vedette de la RTVC Shelove Perrin. « Ils seront au moins trois jeunes artistes venus de Saint-Marc, qui seront de la partie, aux côtés des groupes comme Kreyòl la, Vibe, Djkout #1, T-Vice, Nu-Look, des DJ Tony Mix, Val Mix », a-t-elle précisé. 

La danse entrera en scène cette année. Des danseurs de la troupe folklorique du Théâtre national exécuteront des chorégraphies sous les rythmes de yanvalou, d’ibo, de banda ou de yanvalou maskaron. De quoi invoquer Legba, le dieu de la mer, et d’inviter les milliers festivaliers à la danse. 

Cette année, le festival se doit d’être une réussite. « On veut que la 9e édition soit de qualité et bien organisée », rassure Harry Luc. Il garantit que les groupes et artistes – qui se produiront – feront le test son dans la matinée. « On se bat pour donner le meilleur de nous-mêmes, pour offrir une édition différente des années précédentes », a confié Harry Luc.  

Côté sécurité : tout un dispositif sera mis en place. Le directeur départemental de l’Ouest Mario Aubergiste assure que la Police nationale d’Haïti, à travers sa direction régionale, mobilisera toutes les ressources humaines et matérielles en vue de la sécurité des festivaliers. 

Cette année, un bus sera mis à la disposition des journalistes accrédités couvrant la 9e édition du festival Bikini, a annoncé Shelove Perrin. Par ailleurs, les places peuvent être achetées aux locaux de la RTVC, de la Radio et télé Energie (sis à la ruelle Chavannes à Port-au-Prince) et à Impact FM, à la Maison de la radio à la ruelle Marcelin, ont rappelé les intervenants à la conférence de presse de lancement du festival Bikini.  
 

Author

une passion pour l'écriture
Journaliste de formation et de profession, Chenald Augustin a travaillé pendant sept ans au journal Le Matin où il était rédacteur au service culture. En juin 2010, il est entré au journal Le Nouvelliste, le pus ancien journal d’Haïti, pour le laisser deux ans plus tard....

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 3 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 3 mois ago