Don Kato pare pou « Danse Petro »

Publié
1 année ago
Dernière mise à jour
1 année ago
3396 views
Time to
read
1’

À l’approche des trois jours gras, les groupes musicaux mettent les bouchées doubles pour finaliser leurs méringues carnavalesques. Le temps pour le public de s’habituer aux sons et se les approprier. En attendant les 11, 12 et 13 février 2018, dates retenues pour le carnaval national, Don Kato, le lead vocal de Brother’s Posse, discute de « Danse Petro » avec l’équipe de Ticket.

Une corde en pite, dans l’imaginaire haïtien, renvoie souvent aux jeux de corde ou encore à quelque chose /quelqu’un que l’on va attacher, un animal par exemple ou un voleur. Alors comment interpréter le geste de Don Kato, chanteur de Brother’s Posse, qui s’amène avec une corde à son entretien ? Un tableau porteur de beaucoup de sens puisqu’il a directement rapport avec la méringue titrée « Danse Petro ».

Sorti le 24 janvier 2018, « Danse Petro », le morceau carnavalesque de Brother’s Posse, qui n’a pas encore été vidéoclippé, compte plus de 6700 écoutes sur YouTube en moins de 24 heures. Cette année, le tambour est très présent dans la méringue. « Les mordus des rythmes du terrroir seront servis. Brother’s pare pou bay moun yo bon kout bagèt », confie la voix principale du groupe.

Il est vrai qu’on retrouve le son de base qui fait la marque de Brother’s Posse, le reggae, mais les rythmes racines y sont très prononcés. « Danse Petro, explique l’artiste-sénateur, est un appel à l’union et à un éveil de conscience. Pandan n ap danse, nou p ap bliye. L’Haïtien danse et chante pour exprimer ses peines, ses joies, ses espoirs, etc. Or, nous savons que le Petro est une danse et un rythme que nous retrouvons dans le vaudou. E Petro pa danse san kòd. »

« Se pa peye mwen pral peye pou m danse Petro adje… Kale m yon kòd mezanmi pou m danse ak nèg yo.. Petro se yon rit ki chofe.. Petro s on dans ki mele, li pa danse san kòd… » Un refrain qui laisse entrevoir la réalité sociopolitique du pays, mais qui fait bouger. Écrit par Don Kato lui-même, le texte entraîne dans les méandres de la politique. « On ne peut sortir totalement des sphères de la politique. La vie elle-même est politique. M pa menm bezwen pale sou mwen ki se yon senatè. Cependant, l’inspiration ne me vient pas uniquement de la situation sociopolitique. Elle est avant tout spirituelle. Mais elle découle aussi et surtout de mon observation de l’environnement dans lequel j’évolue », souligne Kato, qui préfère qu’on l’appelle ainsi car c’est un signe de rapprochement pour lui.

Madjolah Pierre source Ticket Magazine

Gallery of Photos

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 7 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 7 mois ago