Christelle Tropnas, la boule de feu de la Compagnie de théâtre Ami

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
2710 views
Time to
read
3’

Christelle Tropnas

En prélude à la prochaine représentation live du concept « Ô Théâtre » de la compagnie AMI au Villate le 3 février 2019 à 5 h p.m., Ticket se propose, via une minisérie, de vous présenter les acteurs de cette compagnie qui cartonne en ligne, sur le petit écran et sur les planches. Aujourd’hui c’est le tour de Christelle Tropnas, celle qui incarne dans diverses pièces le personnage Sissy, une peste et une vamp de la pire catégorie. Portrait d’une aguicheuse que tout le monde adore.

Gaie comme un pinson, Christelle Tropnas est de ces personnes qui traînent avec elles une joie intense, la joie de vivre. Dix minutes avant l’heure de notre rendez-vous, la vedette de « Ô Théâtre » arrive dans nos locaux avec un grand sourire sur ses lèvres. Un sourire qu’elle gardera tout au long de l’interview. Coiffée de deux nattes qui lui donnent un air angélique d’adolescente, Christelle est toute menue dans son jeans et son haut à motifs colorés. Elle est visiblement excitée à l’idée de parler de sa grande passion, le théâtre.

L’actrice est naturelle dans la peau de chaque personnage qu’elle incarne. Sissy, cette vraie limena comme on dit chez nous, toujours fourrée dans des histoires peu catholiques, est un personnage qu’on ne peut ne pas remarquer. Néanmoins, l’étudiante en communication sociale à l’Université de Port-au-Prince affirme être très différente de cette jeune femme qui est son personnage le plus connu et admiré du public. « Mon seul point commun avec Sissy est que je suis gaie et taquine, révèle l’actrice. Dès que je suis là, tout le monde le sait. Je suis une personne active et vivante. » Ce qui est bien vrai : la seule fois qu’on l’a vue calme dans un sketch c’était dans la peau d’une enfant reniée par son paternel dans la pièce « La confiance trahie ».

Actrice et membre de cette compagnie de théâtre depuis huit ans, l’ancienne élève du collège Saint-Pierre a cet art dans la peau. Le théâtre l’a choisie, et elle s’est laissé faire. Toute petite, j’incarnais souvent des personnages chez moi. Je chaussais les escarpins de ma mère, je me maquillais et je parlais toute seule à longueur de journée. Manman m te konn panse tèt la pa fin twò bon. (rires) », se rappelle celle qui a incarné son premier rôle sur scène en 2011 dans le sketch « L’anglais tel qu’on le parle ». « J’ai été choisie comme figurante dans une pièce mais j’allais par la suite être invitée à rejoindre la troupe par Patrice qui avait été captivé par la vivacité et la gaieté qui m’animent », explique l’actrice de la série radiodiffusée « Zoukoutap » dans laquelle elle tient le rôle de Stéphanie.

Aujourd’hui, plus de sept ans après, Christelle voit en la Compagnie de théâtre Ami une famille. « C’est une expérience très enrichissante. Je ne pensais pas que j’aurais fait tout ce chemin avec eux et voilà qu’à présent, ils sont plus que des amis. Nous sommes très soudés, nous sommes une famille », confie la native de la Vierge qui dévoile que chaque séance de répétition est une vraie partie de plaisir.

Véritable touche-à-tout, avant le théâtre, l’ancienne danseuse de l’école Viviane Gauthier a fait de la télé à travers l’émission « Carrousel » autrefois diffusée sur Télémax. Parallèlement Christelle Tropnas était co-animatrice de « Capucine » sur Radio Vision 2000. Une carrière qui n’a pas fait long feu. Au cinéma, elle a eu son premier rôle en 2018 dans le film « Kafou ».

Sympathique et amicale, la jeune femme de 24 ans dit aimer les gens positifs et vrais pour l’énergie positive qu’ils apportent au quotidien. Amoureuse de la lecture, mademoiselle est accro aux romans policiers. Mary Higgins Clark fait partie de ses auteurs préférés. « J’aime tout ce qui est roman. Même si parfois les histoires se ressemblent, je ne peux m’en passer. C’est mon péché mignon, je l’avoue », dit-elle en toute franchise. Également fan de musique, Christelle regrette amèrement ne pas avoir les cordes vocales qu’il faut, sinon elle se serait déjà mise à la chanson. Mais bon, on ne peut pas tout avoir dans la vie, elle le reconnaît. Dotée d’un appétit d’ogre, la jolie dame ne cache pas son amour pour les bons petits mets. « Oui oui, j’adore la bouffe. I am a food lover », insiste-t-elle dans un fou rire.

Rêvant d’être une grande star du septième art, la cadette d’une famille de trois enfants, optimiste, ambitionne de conquérir la scène internationale avec la Compagnie de théâtre Ami mais surtout de décrocher sa licence en communication sociale. En attendant, elle continue d’ensemencer sa joie sur les planches. Sissy sera sur scène le 3 février pour les sketches « Les fiançailles de Sissy » et « Au ministère ». Gare aux oreilles chastes, elle va mettre le feu.

Belkis Delcarmen Gaspar  Source Ticket Magazine

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
11 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 heures ago