Un buste en mémoire de Nemours Jean- Baptiste à la place Sainte -Anne

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
6449 views
Time to
read
1’

Buste en memoire du maestro Nemours Jean Baptiste - Place St Anne - Port-au-Prince

Alors que des milliers de pèlerins et de visiteurs en quête de miracles de toutes sortes venus implorer la vielle dame, grande Sainte –Anne, à quelques mètres du pavillon de l’Eglise, s’ėrige enfin le buste du crėateur du compas direct , Nemours Jean Baptiste, dont l’annėe 2018, marque le centenaire de sa naissance.

Nemours Jean Baptiste, figure de légende populaire, a fait sa première prestation le 26 juillet 1955, date de la formation de l'ensemble “Aux Calebasses” qu'il a fondé  et deviendra quelques annėes plus tard, “l’Ensemble Compas Direct” qui lui-même ne tarda pas à devenir “Ensemble Nemours Jean-Baptiste”. 

 Pour ce jeudi 26 Juillet 2018, une messe solennelle a été chantée suivie de la cérémonie de dévoilement du buste de la coqueluche de Port-au-Prince, en prėsence des membres de sa famille, notamment son fils, Nemours Jean Baptiste Junior, le ministre démissionnaire de la Culture et de la Communication M. Guyler C. Delva, le député de la 3ème circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire, les enfants de l'école Nemours Jean Baptiste à Martissant et de nombreux fans venus immortaliser l’artiste qui savait animer les soirées dans les quartiers de bas peu de chose et un peu partout dans la capitale.

 Le ministre sortant de la culture Guyler C. Delva, a expliqué le bien-fondé de cette œuvre colossale placée en plein cœur de la place Sainte Anne, une réparation aux injustices faites au maestro du compas direct 63 ans après. Selon le titulaire du MCC, le compas direct fait partie de l'identité culturelle haïtienne.

  Pour le député, Printemps Bélizaire, le compas direct c’est une preuve de notre haïtienneté. L’élu de la 3ème circonscription de Port-au-Prince salue la démarche du ministre Delva  qui honore le père du compas et encourage la Fondation Nemours Jean Baptiste à former des jeunes et en jouir pleinement de cet héritage inépuisable.

 Nemours Jean-Baptiste né à Port-au-Prince le 2 février 1918, a vécu une enfance plutôt difficile. Formé par le maestro de l'orchestre Panorama des Cayes, DestinobleBarrateau, qui l'initia au saxophone lors d'un séjour aux Cayes où il jouait avec son banjo. Décédé le 18 mai 1985, Nemours Jean Baptiste demeure l'architecte du rythme le plus populaire d'Haïti.

 Yves Paul LEANDRE source HPN

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
5 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 6 mois ago