Pour un autre carnaval en hommage à notre culture et à notre histoire

Publié
2 semaines ago
Dernière mise à jour
2 semaines ago
1996 views
Time to
read
3’

Comité Carnaval 2019

Deux jours après la présentation du Comité du carnaval national 2019 dont il est le président, l’ancien maire de Port-au-Prince, Jean Yves Jason, a réuni, ce samedi à la Maison de la presse, les différents membres de cette structure d’organisation.

Il a été question de discuter de tous les moyens pouvant aider, a indiqué le directeur général du ministère de la Culture M. Yves Pénel,  « à la pleine réussite du carnaval [qui aura lieu les 3, 4 et 5 mars, pour une seconde fois, aux Gonaïves comme le veulent le président de la République Jovenel Moïse et le ministre de la Culture et de la Communication Jean Michel Lapin ».

Le défilé artistique, qui est considéré par plus d’un comme le clou du carnaval, fera l’objet des innovations, de la créativité et de la création. Le responsable artistique, Erol Josué (également directeur général du Bureau national d’Ethnologie), a proposé l’ébauche d’une grande manifestation culturelle et artistique. Celle-ci tiendra compte de la promotion de la langue créole, de l’intégration, à travers le défilé artistique, du patrimoine immatériel et matériel de l’Artibonite, ainsi que ses traditions culinaires. L’artiste et prêtre vaudou Erol Josué a proposé un défilé artistique où seront  honorées les valeurs féminines, celles de l’Afrique ancestrale et de la civilisation amazonienne. Il a ainsi appelé à l’intégration dans le défilé des groupes traditionnels de l’Artibonite, de la culture des lakou (hauts lieux sacrés du vaudou) des Gonaïves.

Le responsable artistique a ainsi suggéré la création de la reine « pitimi chandèl » (petit mil chandelle), du nom de ce produit alimentaire très prisé dans la région. Le président du comité Jean Yves Jason a du même coup annoncé la création d’un char allégorique consacré au pitimi chandèl. Ce dernier rêve par ailleurs, en prélude aux trois jours du carnaval, de grandes manifestations musicales qui réuniront sur le même podium des groupes musicaux qui n’auront pas participé au carnaval national.

Dénommée Midi-minuit, cette activité vise, selon l’ancien maire Jean Yves Jason, à intégrer le plus grand nombre de groupes musicaux et musiciens, comme il en fut dans les années quatre-vingt dix lors de Jama-naval dont il avait été l’un des initiateurs aux côtés de Yves Pénel et de feu Garry Saint Germain.  

Les questions de logistique, de sécurité  et du financement ont été également à l’ordre du jour lors de cette première réunion du comité du carnaval national des Gonaïves. Les participants ont passé en revue, en guise d’un bilan non exhaustif, le déroulement du carnaval de 2014 qui s’était déroulé à la Cité de l’Indépendance. Question pour eux de remédier à certaines failles qui avaient entaché cette grande festivité populaire dans la métropole de l’Artibonite. En témoigne l’exigüité de l’espace des artères où va se dérouler cette grande manifestation culturelle, artistique et populaire les 3, 4 et 5 mars prochain.  

Le responsable d’animation musicale au sein du comité, Fred Lizaire, opte à cet effet pour la réduction du nombre de chars (allégoriques et musicaux) dans le défilé carnavalesque. Une proposition à laquelle adhèrent les membres du comité, y compris le président Jean Yves Jason. « Des normes standards de construction de stands et de chars vont être soumises aux concernés », prévient le président du  comité Jean Yves Jason. « On doit tout faire pour que ce spectacle [le carnaval] soit bien vu. On doit aussi empêcher que des marchands n’envahissent l’espace, surtout les issues de secours », a ajouté le vice-président Albert Chancy. La directrice de la DCAL (direction culturelle, artistique et littéraire) au ministère de la Culture, Stéphanie Saint Louis, souhaite pour sa part « l’identification des lieux de stockage des costumes et des accessoires du défilé artistique avant et après l’événement ».

Cette année, le carnaval national se déroulera sur le thème « Ann chita pale pou Ayiti ». Le logo, très évocateur, une œuvre du plasticien, caricaturiste et illustrateur Jean Francisco Silva, montre une femme ouvrant, comme un étendard, les plis de sa jupe bleue et rouge, servant de toile de fond à des musiciens et des danseurs en plein spectacle. Une création, qui symbolise la grande fête populaire et appelle au dialogue, à l’union.

C.A.   

Les membres du Comité du carnaval national 2019 nommés par arrêté présidentiel :

1-M. Muscadin Jean Yves Jason, Président

2-M. Albert Chancy, vice-président

3-Madame Altagrace Hyppolite Elie, secrétaire général

4-M. Erol Josué, 2e coresponsable artistique

5-Madame Emmelie Prophète, responsable de communication

6-M. Fred Lizaire, responsable de l’animation musicale

7-M. Yves Penel, coresponsable artistique

8-M. Jean Laury Luc, trésorier

9-M. Philippe Dodard, 2ecoresponsable artistique

HPN

Author

une passion pour l'écriture
Journaliste de formation et de profession, Chenald Augustin a travaillé pendant sept ans au journal Le Matin où il était rédacteur au service culture. En juin 2010, il est entré au journal Le Nouvelliste, le pus ancien journal d’Haïti, pour le laisser deux ans plus tard....

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
9 mois 4 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 10 mois ago