Serena Williams un 24ème titre face à la Japonaise Naomi Osaka

Publié
2 mois ago
Dernière mise à jour
2 mois ago
1511 views
Time to
read
1’

L'Américaine, si elle gagne samedi l'US Open, égalera le record absolu de couronnes en Grand Chelem détenu par Margaret Court.

A une marche de l'exploit : un an après sa maternité, Serena Williams est, à bientôt 37 ans, aux portes d'un 24ème sacre majeur qui lui permettrait d'égaler le record absolu de titres en Grand Chelem, à l'US Open.

Une demi-finale expédiée. En demi-finale jeudi, la cadette des sœurs Williams n'a pas traîné sous le toit ferme du court Arthur-Ashe, protégé de l'orage grondant au-dessus de New York : elle a surclassé la Lettonne Anastasija Sevastova (18ème), nouvelle venue à ce stade de la compétition en Grand Chelem, en à peine plus d'une heure (6-3, 6-0). En finale, elle affrontera la Japonaise Naomi Osaka (19ème), tombeuse 6-2, 6-4 d'une autre Américaine, Madison Keys (14ème), finaliste sortante.

"J'ai déjà gagné". "Honnêtement, c'est vraiment incroyable. Il y a un an, je me battais littéralement pour ma vie à l'hôpital après avoir eu mon bébé", a rappelé Serena, qui avait connu de sérieuses complications après son accouchement en septembre dernier. "Tout a mal tourné", avait-elle résumé en janvier dans une interview au magazine Vogue, en s'exposant sur la couverture avec sa fille Olympia. Découverte de caillots de sang dans les poumons (alors qu'elle avait déjà fait une embolie pulmonaire en 2011), cicatrice de césarienne rouverte à cause de fortes quintes de toux, hématome à l'abdomen : la joueuse n'avait eu d'autre choix que de rester alitée six semaines. "A chaque fois que j'entre sur ce court, je suis tellement reconnaissante d'avoir l'opportunité de pratiquer encore ce sport. Peu importe ce qui se passe en finale, j'ai le sentiment que j'ai déjà gagné", a poursuivi la star américaine, des rares trémolos dans la voix.

Va-t-elle égaler Margaret Court ? Une victoire samedi six mois après son retour sur le circuit et Serena, 26ème mondiale, égalerait le record absolu de couronnes en Grand Chelem détenu par Margaret Court. Elle rejoindrait par la même occasion le cercle fermé des mères redevenues championnes. Court avait réussi cette prouesse en 1973, l'année de ses 31 ans, en s'offrant même un "petit Chelem" (Open d'Australie, Roland-Garros, US Open) après avoir mis au monde son premier enfant. La Belge Kim Clijsters l'avait elle réalisée en 2009 à Flushing Meadows, à 26 ans, dix-neuf mois après la naissance de sa fille Jada.

Source Europe 1

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
6 mois 2 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 6 mois ago