«Plus de 2 000 paysans du Bas-Artibonite» ont fui les bandes armées d’Arnel Joseph

Publié
1 semaine ago
Dernière mise à jour
1 semaine ago
1789 views
Time to
read
<1’

Le Centre d’animation paysanne et d’action communautaire (CPAC) dit s’inquiéter de « la carte blanche donnée » à des groupes armés par les autorités et des conséquences au niveau de la survie des populations. En effet, le CPAC indique dans une note de presse que le groupe de gang d’Arnel Joseph a pris le contrôle des plaines cultivables des localités de Savien, de l’Estère et de Dessalines.

 « Leurs violences ont provoqué le déplacement de plus de 2 000 paysans dont la principale source de revenus est la culture rizière. Ces familles vivent aujourd’hui dans des conditions pénibles », déplore le CPAC dans une note. Il exhorte le gouvernement à rétablir son autorité dans tout le département de l’Artibonite, arrêter les individus armés et soutenir les paysans dans la relance de leurs activités agricoles. 

Source Le Nouvelliste

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 1 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 2 mois ago