Le président de la Fifa réagit à l'éviction de Lopetegui

Publié
4 mois ago
Dernière mise à jour
4 mois ago
2459 views
Time to
read
1’

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, à Moscou, en Russie, le 13 juin 2018.

"C'est rare, et ce n'est pas une situation idéale", a réagi mercredi le président de la Fifa Gianni Infantino après l'éviction du sélectionneur de l'Espagne Julen Lopetegui, à deux jours seulement avant son match d'ouverture contre le Portugal.

C'est une situation particulière. (...) C'est quelque chose qui fera sûrement beaucoup parler en Espagne, mais je suis sûr que Luis Rubiales (président de la fédération) et toute son équipe, qui sont des gens du foot, auront évalué toutes les options pour prendre une telle décision", a détaillé le dirigeant suisse en marge du 68e congrès de la Fifa à Moscou.

Dans la foulée du limogeage de Lopetegui qui avait été nommé au Real Madrid la veille, une annonce de nature à déstabiliser un groupe sportif en quête de sérénité avant le début de la compétition, la Fédération espagnole (RFEF) a nommé dans l'urgence le directeur sportif de la Roja Fernando Hierro à la tête de la sélection.

Une conférence de presse est programmée à 18h30 locales (15h30 GMT) pour présenter le technicien, âgé de 50 ans et dont l'expérience d'entraîneur principal se limite à une saison sur le banc d'Oviedo en deuxième division espagnole.

"Il a eu beaucoup de problèmes et il est devenu champion, dans le football on ne sait jamais, parfois les situations négatives deviennent positives", a ajouté Infantino en souhaitant "bonne chance" à Lopetegui.

Eliminée en poules en 2014 alors qu'elle était tenante du titre, l'Espagne aborde revancharde le Mondial-2018 alors que le sort l'a également placé dans le groupe B, cette fois-ci en compagnie du Maroc et de l'Iran, en plus du Portugal.

VOA Avec AFP

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
5 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 6 mois ago