Une femme noire nommée présidente du journal de Harvard

Publié
2 semaines ago
Dernière mise à jour
2 semaines ago
1555 views
Time to
read
<1’

Kristine E. Guillaume

C'est une petite victoire pour la diversité dans les médias américains: le journal de la prestigieuse université de Harvard va être, pour la première fois en 145 ans d'existence, présidé par une femme noire.

Le journal, le Harvard Crimson, plus ancien journal universitaire américain, a annoncé sur son site internet avoir désigné Kristine Guillaume, 20 ans, comme sa nouvelle présidente.

Kristine Guillaume, en troisième année d'histoire noire américaine et de littérature, est "la première femme noire à servir comme président en 145 ans d'histoire" de ce journal, qui compte quelque 320 collaborateurs, a souligné le Crimson dans un article consacré à sa nomination.

Le poste de président du journal de l'université de Boston, connue pour former les élites américaines, a souvent été un tremplin vers des postes de pouvoir: sont passés par le journal d'anciens présidents comme John F. Kennedy, Franklin Roosevelt, ou l'actuel président de CNN Jeff Zucker, qui présida le journal pendant sa dernière année à Harvard.

Alors qu'Harvard est attaquée en justice pour discrimination contre les postulants d'origine asiatique, la nouvelle présidente aura pour adjointe une étudiante d'origine asiatique, Angela Fu.

Les femmes restent rares à la tête des journaux américains.

Selon une enquête de l'American Society of News Editors parue fin 2017, les personnes issues de minorités ethniques (noires, hispaniques, asiatiques) n'occupaient que 13% des postes d'encadrement dans les salles de rédaction américaines en 2016.

VOA

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
7 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 8 mois ago