Assassinat de Vladimir Fédé: Carrefour proteste et accuse la police

Publié
1 mois ago
Dernière mise à jour
1 mois ago
1554 views
Time to
read
<1’

Pour la 2e journée consécutive, les activités n’ont pas fonctionné à Carrefour. Les citoyens continuaient de dénoncer l’assassinat lundi de Vladimir Fédé. Ils accusent un policier qui travaille au commissariat de Carrefour communément appelé « Omega ».

Les carrefourois ont protesté pour la deuxième journée consécutive ce mardi pour dénoncer l’assassinat, la veille, du jeune Vladimir Fédé en marge d’une protestation contre la rareté du carburant.

Ils accusent un agent de la police nationale d’Haïti (PNH) d’avoir abattu de sang-froid ce jeune homme qui, soutiennent-ils, ne participaient pas à ce mouvement de protestation.

Des barricades de pneus enflammés et de grosses pierres ont été placées sur la chaussée paralysant ainsi la circulation automobile dans la commune.

Des chauffeurs de moto taxi avaient participé à ce mouvement en immobilisant leurs véhicules sur la voie publique. Ils dénonçaient la rareté de carburant constatée depuis plus de trois semaines sur le marché.

Les protestataires réclamaient justice et réparation pour les proches de Vladimir Fédé

Vant Bef Info (VBI)

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
1 année 5 mois ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
2 années 6 mois ago