Ce qui reste du marché Mac Donald 24 heures après l'incendie

Publié
6 mois ago
Dernière mise à jour
6 mois ago
3790 views
Time to
read
1’

 Apres l'incendie du marché du Bois l’heure est au bilan et  les pertes sont considérables. Certains, pelles et balais en main, font le nettoyage. D'autres tentent de sauver ce qui peut être sauvé malgré la boue et les conditions difficiles.

Comme un nouveau feuilleton de marchés incendiés, au marché du Bois, à la Croix des bossales encore appelé Mc Donald, il n'y a que des restes de planches en fumée et tôles enflammés ce mercredi matin. Les commerçants sur place nous informent que les agents de la Direction centrale de la police judiciaire(DCPJ) et des juges de paix étaient passés pour prendre des informations et faire le constat. 

 "Vous ne pouvez imaginer le déficit que j’ai fait" raconte ce commerçant au visage crispé et désolé. Ils n'ont plus rien. L'endettement est énorme; certains ne savent pas encore comment ils aborderont la question avec les banques.

Au milieu de la boue, des gamins s'activent pour ramasser des résidus métalliques. "Nous allons les faire peser et on nous donnera de l'argent" lance le petit Bergeau, un gamin de 10 ans.

Cet homme plus loin, le regard pensif attire notre attention. A la question quelle a été sa réaction quand il a appris la nouvelle ?  " J'ai consommé de l’alcool en quantité pour apaiser mon dégoût et ma peine" lance ce commerçant. 

A environ cent mètres plus loin, la fumée  de produits alimentaires avec une forte odeur d'oignon monte au ciel. Tout se mélange dans cette partie Nord-est du marché avec des carcasses de tréteaux brulés, eau puante, produits alimentaires de toute sorte etc.  

A moins d’une dizaine de mètres des lieux du sinistre les commerçants non victimes liquident leurs marchandises. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, par contre on a compté des blessés parmi les personnes qui voulaient tirer leurs marchandises des flammes. Pour l’heure la cause du feu reste inconnue.  Le ministre de la culture et de la communication Guyler C Delva a annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer l'origine du sinistre.  

Ce qu'il faudra retenir de ce nouvel épisode, c'est l'absence de bouche d'incendie dans un marché aussi important et la question était sur toutes les lèvres quelques heures après cette catastrophe qui a vu une fois de plus des milliers de dollars s'envoler en fumée.

Naomie Olivier source HPN

Photos : Fritznelson Fortuné

Animateur (s)

Portrait de Anne Merline Eugene
La Mafia existe
7 mois 3 semaines ago
Portrait de Jacques Adler Jean Pierre
Agenda Culturel RTVC - 20 Avril 2017
1 année 7 mois ago